« Elle chantait la poésie moderne en train de pourrir »

« L’énergie, par saccades lancée, peut faire des vers et dans le même temps s’en désintéresser parce qu’ils ne sont pas le but qu’elle poursuit. Ils ne sont que la preuve de son activité, la trace d’un plaisir dont ils furent la matière et dont ils deviennent le dépôt. » … Lire la suite « Elle chantait la poésie moderne en train de pourrir »

20 juin

  Cellule Max Stirner. Communiqué du 20 juin 2020 : « Quel est le sens de ces touches de langue ? »      En 1976 (soit 10 ans après la mort d’André Breton), les éditions Payot publiaient, dans la collection « Traces », : La civilisation surréaliste, ouvrage de réflexions coordonné par Vincent Bounoure. Il réunissait des … Lire la suite 20 juin

« Impayables, invendables, illisibles… »

(Deadly Workers) : ainsi s’intitulait l’exposition des travaux de Michel Crozatier & Patrick Sainton qui eut lieu au centre international de poésie Marseille, en juin 1996. Dans le texte qui l’accompagnait, Jean-Marie Gleize écrivait : « Pas de sentiment d’appartenance. Sans liens avec l’armée du salut, ni avec l’ « aimable confrérie rebelle » (les mêmes habillés un … Lire la suite « Impayables, invendables, illisibles… »