DADA, soupçon mortel

Entre Montpellier et Nantes, le 12 juillet dernier, aux rencontres littéraires de Haute-Provence, Jean-Marie Gleize a prononcé dans la chaleur vacante quelques mots au sujet du texte de Denis Roche­: “Dada soupçon mortel”, paru fin 1975 dans la revue Art Press. Autant, le numéro 3 (couverture « gris taupe clair ») d’Axolotl avait republié ce texte de Denis, le 18 mars 1996.

Sont donc proposés ici :

plus tard, il sera bien sûr encore, ô misère !, question de romans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s